Accueil > SEX CAM >

Tel rose : l’art de la branlette en direct

Il est vrai qu’on peut prendre son pied à se taper une masturbation tout seul dans sa salle de bain ou accompagné d’une bonne vidéo de salopes qui baisent. Mais s’il y a une chose que vous n’allez pas regretter, c’est d’avoir une chaude hôtesse du tel rose qui vous dicte comment vous y prendre de l’autre côté du fil téléphonique. Découvrez tout ce qu’il y a à savoir sur la baise au tel.

Qu’est-ce que le tel rose ?

Le tel rose, c’est la branlette en ligne. Attention cependant à ne pas le confondre avec le live sex, car s’il est possible de mater dans ce dernier des modèles de cams qui se la foutent profond dans le sexe et se livrent à différents jeux sexuels pour vous exciter, de l’autre côté, c’est un peu plus votre imagination qui prend le dessus. En effet, le tel rose vous met en relation avec des hôtesses de live sex via le téléphone pour vous livrer à tous les fantasmes qui vous tentent, de quoi vous changer d’une masturbation tout seul.

Dans ce type d’échanges, ce peut être vous ou tout aussi bien l’hôtesse qui prend les rênes de la conversation. Son avantage, c’est de vous laisser réaliser les fantasmes qui vous tentent ou en essayer de nouveaux. Vous avez envie de bander attaché ou suspendu ? Vous avez envie de vous initier à l’uro, mais êtes complexé par ce que votre partenaire de sexe pourrait en penser ? Autant l’essayer avec une hôtesse du sex en ligne. L’exhibition au téléphone est sans tabou.

Que trouver dans le tel rose ?

Vous voulez introduire vos mains dans le soutien-gorge d’une salope qui se tord de plaisir sous vos caresses ? Ensuite la glisser vers sa culotte qui mouille déjà, l’introduire dans sa chatte pour lui arracher un cri et sentir son sexe tout moite et chaud contre vos doigts ? Et pourquoi pas la prendre violemment par l’arrière pour insinuer votre grosse bite en elle, tout doux, mais ensuite très sauvagement ? Ou vous préférez l’attacher pour mieux la fesser et la discipliner afin de lui faire des choses tellement salles qu’elle en mourrait d’envie ?

Tous les fantasmes sont permis. Aussi improbable que cela puisse le paraître, le tel rose vous donne l’occasion de tout faire, du moins de l’imaginer si réel que vous allez littéralement en mourir de plaisir. C’est sans doute l’une de ces branlettes qui en vaut la peine. Lentement, mais sûrement, on finit par mettre la main à la culotte et ça finit généralement par une respiration scandée, une secousse et un cri à mettre en miettes chaque partie de votre corps, à force d’avoir longtemps stimulé et suspendu l’orgasme, afin de le vivre intensément.


ARTICLES SIMILAIRES